Initialisation
Aimer BandolActu, c'est ici !

Inscrivez vous à la newsletter

Cela s'est passé un....

Nous retrouverons chaque jour une événement marquant et important qui s'est produit, dans le monde, le même jour et le même mois, mais bien sur il y a quelques années, voire beaucoup plus.

La plume journalistique qui nous éclaire chaque jour se tiendra dans les pas de l'actualité passée et sans ligne directive, si ce n'est celle de nous faire revivre un moment historique souvent oublié ou peu mis en lumière ou non.

Plus que jamais se souvenir des belles choses...

Vendredi 5 Août 2016  à 23 h 4' 12"

Tous des conquérants

Le 3 août 1492

Tous des conquérants.

C'est avec sa ténacité légendaire que Christophe Colomb parvient à convaincre les rois espagnols de Castille et d'Aragon à sa cause. Depuis 1484, il rêve de rallier l'Inde via l'Atlantique, de relier le Levant par le Ponant. Normal puisque les Grecs avaient certifié que la terre était ronde !

Le 3 août 1492, depuis Palos, le marin gênois et 90 hommes d'équipage prennent place à bord de trois caravelles, "La Niña", "La Pinta" et la "Santa Maria", du nom de trois prostituées de Séville semblerait-il... Il court avoir découvert Cipango au Japon, mais se fourre le doigt dans l'œil. Ce sera le continent américain.

Cette épopée inspirera au poète José Maria de Heredia, le sonnet des lendemains qui chantent : "Les Conquérants".

Plus que jamais se souvenir des belles choses...


cliquer sur une image pour l'agrandir
Jeudi 4 Août 2016  à 10 h 10' 1"

Une étoile brille toujours

le 2 août 1984

Une étoile brille toujours...

La cour du Palais des papes à Avignon accueille l'Opéra de Paris le 2 août 1984. C'est une première au Festival de la ville vauclusienne. Les spectateurs ont la chance de voir sur scène sept danseurs étoile, dont Patrick Dupond.

Enfant débordant de vitalité, il a d'abord été mis au foot pour canaliser son énergie.
Heureusement que sa carrière dans ce domaine a été tuée dans l'œuf.

Lauréat en 1976 du concours de ballet de Varna en Bulgarie, il collabore avec les plus grands danseurs et chorégraphes comme Rudolf Noureev, Maurice Béjart ou Alvin Ailey.

Victime d'un grave accident de voiture en 2014, polytraumatisé, le danseur réapprend à vivre. Sept mois plus tard, il remontera même sur scène.

Plus que jamais se souvenir des belles choses...


cliquer sur une image pour l'agrandir
Mercredi 3 Août 2016  à 10 h 56' 39"

Un moment magique avec Marie-Jo.

1er août 1996

Un moment magique avec Marie-Jo.


Dans le stade d'Atlanta ce 1er août 1996, une femme s'aligne au départ de la course des Jeux olympiques sur 400 mètres. Une femme au bord du malaise qui n'a qu'une ambition, conserver le titre acquis quatre ans plus tôt à Barcelone.

48 secondes 26 plus tard, Marie-José Pérec décroche l'or olympique,
Quelques jours plus tard, elle double avec une victoire sur 200 mètres.

La Guadeloupéenne est la Française la plus titrée aux Jeux avec trois breloques en or et deux couronnes mondiales.

Pérec, c'est aussi la fuite aux Jeux de Sydney et l'incompréhension des médias passés maîtres dans l'art de brûler ce qu'ils ont adoré.

Alain Bashung choqué par le traitement lui dédiera la chanson "Dans la foulée".

Quelques temps plus tard, invitée aux championnats de France d'athlétisme à Narbonne, elle avait dû s'expliquer sur cet incident en conférence de presse, dans une salle où elle était acculée dans un coin de mur.

Son malaise était palpable, comme celui qui la frappait invariablement au départ des courses. Marie-Jo souffrait et a communiqué ce mal-être à une partie de l'assistance. Ce jour-là, il était inconcevable de lui parler, parce que l'émotion débordait de la voix.

À la faveur de son parrainage sur la course Marseille-Cassis quelques années après, Marie-Jo m'avait consacré un quart d'heure d'interview au téléphone. Pas plus, non négociable. L'entretien a duré 45 minutes et à la fin, c'est la divine qui posait des questions.

Le lendemain, la rencontre a pris une tournure incroyable : Marie-Jo m'a prise dans ses bras et nous avons pleuré. Elle et moi ne savons toujours pas pourquoi...

Plus que jamais se souvenir des belles choses...


https://m.youtube.com/watch?v=Xh_8-eU_DCY

Voir le lien.

cliquer sur une image pour l'agrandir
Mercredi 3 Août 2016  à 10 h 41' 10"

Freddie en toute intimité

le 30 juillet 1986

Freddie en toute intimité

"Bienvenue dans cette petite chambre à coucher !" C'est ainsi que Freddie Mercury accueille les 15 000 veinards qui ont pris place dans l'amphithéâtre de Fréjus le 30 juillet 1986.

C'est petit, c'est intime, et pour le coup c'est vraiment magique.

Il y a 30 ans, le groupe Queen donnait sa plus grande et dernière tournée, "The Magic Tour" afin de promouvoir l'album "A kind of magic", qui a servi de bande originale au film "Highlander".

26 villes en Europe sont choisies par le groupe britannique, essentiellement pourvues de stades. Le concert de Fréjus était d'ailleurs prévu à Nice mais il a été délocalisé.

En tout, "The Magic Tour" a rassemblé plus d'un million de personnes et généré près de 11 millions de livres sterling.

À Knebworth Park, au Royaume-Uni, le 9 août 1986, Queen fait sa dernière apparition avec Freddie, devant 125 000 personnes.

Mais ce sont les deux dates que le groupe enchaîne à Wembley en juillet qui serviront de support au sublime double CD "Live at Wembley".

Plus que jamais se souvenir des belles choses...



Voir le lien.

cliquer sur une image pour l'agrandir