Initialisation
Aimer BandolActu, c'est ici !

Inscrivez vous à la newsletter


Bienvenue sur le site de BandolActu.

Retrouvez l'actualité bandolaise au quotidien


Jeudi 1 Décembre 2016  à 16 h 48' 51"

Quand Ravi 1 er philosophe !

C’est désormais avec une grande impatience que nous attendons chaque mois la parution du « Journal », notre gazette municipale…enfin Nôtre parce que nous autres contribuables nous la finançons, mais nous devrions dire plutôt celle de Ravi 1 er notre grand timonier.

Son édito nous procure souvent des idées ; le dernier ne saurait déroger à l’usage et nous ne saurions trop l’en remercier !
Une avalanche de réflexions à 2€ tirées de lieux communs et de discussions de « café du commerce » que le signataire (au fait, en est -il le véritable rédacteur ?) semble vouloir utiliser afin de lui permettre de se propulser aux sommets de la philosophie !...un nouveau membre pour le Cercle des Auteurs Bandolais ?
Lui qui fustige le populisme grand vilipendeur des élites, semble se sentir ciblé par cette mise en cause des populistes….qu’il se rassure, il a encore de la marge !

Nous laissons aux lecteurs le choix de l’interprétation ; mais cela tendrait à démontrer qu’une parution mensuelle avec l’obligation que se fait Ravi 1er de vouloir nous distiller sa prose éditoriale, implique de disposer d’un minimum d’idées ou de réflexions personnelles afin de se distinguer du vulgum pecus de la plèbe et de ne pas tomber dans ce populisme condescendant de l’élu vis-à-vis de l’administré (rien que ce qualificatif d’administré indique bien qui est qui !)

Nous ne saurions bien sur omettre de relever sa missive adressée à « Monsieur l’Evêque », dont la plus grande partie fait rappel aux lois de 1905 et 1907 relatives aux possibles financements des communes concernant des équipements mixtes(en l’occurrence ici, l’orgue).
Si l’on ne peut contester l’argumentaire, nul doute que Mgr Dominique Rey va se réjouir de cette formation aux règles constitutionnelles !!!
On ne pourra toutefois que trouver particulièrement regrettable et fort peu élégante la mise en cause publique de notre bon curé Marius lequel aurait renvoyé Ravi 1er à ses études …pianistiques !

Décidément lui qui se veut rassembleur, ne sait plus comment agrandir son cercle de contempteurs ;
Ben oui, mais quand on sème !

Ximpertinent


cliquer sur une image pour l'agrandir